Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/clients/08b2940cb220813cf95a4dd05d720110/web/config/ecran_securite.php on line 283
Débat - Un autre christianisme : pour une culture de débat. - Eglise protestante unie de Pentemont-Luxembourg
fond erpl

Débat - Un autre christianisme : pour une culture de débat.

Débat - Un autre christianisme : pour une culture de débat.

Samedi 19 novembre 2016 à 10h, au temple du Luxembourg, une conférence a été
donnée par Claude Plettner, sur le thème : « L’autre christianisme : pour une culture de débat ».

Claude Plettner est journaliste, Ecrivain,Théologienne (Habilitation au Doctorat Institut Catholique de Paris) et auteur de nombreux libres dont le dernier : L’autre christianisme édité chez Bayard en 2015.

L’autre christianisme, une expression qui voudrait fraternellement rappeler la
nécessité de renouer avec la culture du débat dans l’Eglise. Et reconnaître avec
humilité que les évolutions, les crises comme les créations du monde contemporain
posent de nouveaux défis à l’Eglise et à tous les chrétiens. Une fois encore les voilà poussés à l’innovation, au décentrement.

« L’autre christianisme, envisagé ici, (…) c’est celui du dialogue avec qui pense
différemment de soi, celui du refus de l’irrationalité des réactions (…). L’autre
christianisme prend à coeur de renouer avec la culture du débat à l’intérieur des
Eglises, sans chercher à convaincre l’autre à tout prix. »

Ainsi commence le livre de Claude Plettner, qui place chacun en face de ses questionnements par rapport à son engagement chrétien en Eglise.
Pour illustrer ce propos, Claude a développé des exemples récents où la confrontation de points de vue opposés a provoqué des confrontations parfois violentes, comme par exemple la loi dite Taubira du mariage des couples homosexuels et de leur filiation.
Cet exemple sensible a provoqué des questionnements dans l’auditoire qui ont pris un peu trop d’importance et l’on peut regretter que la discussion n’ait pas plus porté sur cet autre christianisme promu par la conférencière.
Mais après un exposé très dense mais très intéressant, le débat fut riche et a permis de faire réfléchir chacun de nous sur nos engagements dans nos églises.