Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/clients/08b2940cb220813cf95a4dd05d720110/web/config/ecran_securite.php on line 283

Intercession

« Seigneur,
Nous voulons d’abord t’adresser ceux pour qui il est le plus difficile de croire en toi.
Ceux qui ont faim et soif, ceux qui sont dans la guerre, dans la haine et dans le crime, ceux qui sont seuls, ceux qui sont malades, ceux qui souffrent, ceux qui voient s’approcher d’eux ou de leurs proches les ombres de la mort.
Fais briller sur eux ta lumière, multiplie les témoins sur leur route,
Qu’au plus noir de leur vie, Seigneur, ce soit toi qui les attendes.
Nous voulons aussi te prier pour notre monde et pour notre pays.
Suscite, Seigneur, l’urgence de ta justice.
Rappelle à chacun que t’obéir, c’est souvent aimer à contrecœur, parce que tel est ton appel, parce que nous sommes dans ta grâce.
Face à ce qui nous déçoit et nous scandalise, donne-nous un front de confiance et de paix.
Dans la crise et dans l’angoisse, donne-nous l’inflexibilité de l’espérance.
Et en ceux qui n’ont pas su porter le fardeau responsabilité, donne-nous de reconnaître notre prochain.
Nous te confions également tous ceux qui mènent le combat de ton royaume,
Tous ceux qui donnent leur vie, à leur façon, aux autres,
Que ta joie ravive en eux le courage du service et les relève dans le doute.
Seigneur, nous te prions pour ton Eglise, ta demeure dans le monde, dont toi seul connais les contours.
Bénis ses différences, son exubérance, ta vérité.
Affermis sa foi, rends heureuse sa mission,
Qu’au milieu des hommes, elle soit comme le collecteur d’impôts, qu’elle ait toujours et avant tout besoin de ton pardon sur ses péchés, de ton amour sur ses tentatives, de ta lumière sur ses enseignements.
Nous te demandons son humilité, notre humilité.

Seigneur,
Fais retentir ta parole dans nos vies au long de cette semaine. De nos réponses, réveille la paresse, bénis l’inventivité.
Consacre à ta gloire nos personnes et nos biens.
Et de nos vies, fais des vies de dévouement,
Amen. »

Julien Capron, avril 2013